Des photos uniques d'Indiens isolés du Brésil
31 janvier 2011

 

De nouvelles photos obtenues par Survival montrent des Indiens isolés avec une précision sans précédent. Ces Indiens qui vivent au Brésil, près de la frontière péruvienne, apparaîtront le 3 février à 20 heures dans un épisode de la série 'Human Planet' de la chaîne britannique BBC1.

Les photos ont été prises par une équipe de la FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, qui a autorisé Survival à les utiliser dans le cadre de sa campagne en faveur des Indiens isolés. Elles montrent une communauté d'Indiens prospères et en parfaite santé, leurs paniers remplis de racines de manioc et de papayes fraîchement récoltées dans leurs jardins.

La survie de ces Indiens est gravement menacée par l'invasion massive de bûcherons illégaux du côté péruvien de la frontière. Selon les autorités brésiliennes, l'afflux de bûcherons fait fuir un groupe d'Indiens isolés du Pérou vers le Brésil et il y a fort à craindre que les deux groupes entrent en conflit.

Les photos montrent une communauté d

Les photos montrent une communauté d'Indiens prospères et en parfaite santé, leurs paniers remplis de racines de manioc et de papayes fraîchement récoltées dans leurs jardins.
© Gleison Miranda/FUNAI/Survival

Survival et d'autres ONG font pression depuis plusieurs années sur le gouvernement péruvien pour endiguer cette invasion mais peu de mesures ont jusque là été prises.

L'an dernier, l'ONG nord-américaine Upper Amazon Conservancy, avait effectué le dernier d'une série de survols aériens du côté péruvien, réunissant de nouvelles preuves de la déforestation illégale d'une région protégée.

Marcos Apurinã, coordinateur de l'organisation des Indiens d'Amazonie brésilienne COAIB, a déclaré aujourd'hui : 'Il est nécessaire de réaffirmer que ces Indiens existent, c'est pourquoi nous encourageons la diffusion d'images qui le prouvent. Leurs droits fondamentaux, notamment leur droit à la vie, ont toujours été ignorés... Ces Indiens doivent être protégés de toute urgence'.

Le leader et chamane yanomami Davi Kopenawa a confirmé : 'Les territoires où les Indiens vivent, pêchent, chassent et cultivent doivent être protégés. C'est pourquoi il est si important de montrer ces photos, pour que le monde entier sache que ces Indiens isolés sont là dans leur forêt et que les autorités doivent respecter leur droit à y vivre'.

L'AIDESEP, l'organisation des Indiens d'Amazonie péruvienne, a émis une déclaration dans laquelle elle se dit 'très préoccupée par l'inertie des autorités... Malgré les protestations contre la déforestation illégale émanant du Pérou et du monde entier, rien n'a été fait'.

Bruce Parry, présentateur britannique de la série télévisée 'Au cœur des tribus', a affirmé : 'Protéger la terre qui abrite des Indiens isolés est d'une importance capitale. Nous n'avons jamais réussi à les intégrer sans leur infliger de terribles traumatismes. C'est à eux de décider s'il veulent rejoindre notre monde. Pas à nous'.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : 'Si le gouvernement péruvien ne prend pas de toute urgence les mesures nécessaires pour expulser les bûcherons illégaux, ces Indiens disparaîtront inévitablement. Il est évident que les Indiens de ces photos sont en bonne santé et prospères. Ce que nous pouvons leur apporter est la protection de leur territoire pour qu'il puissent déterminer leur propre avenir. Mais cette région est aujourd'hui réellement menacée et si la vague de déforestation illégale n'est pas rapidement stoppée, leur avenir ne leur appartiendra plus. Ce n'est pas qu'une éventualité : c'est l'histoire irréfutable réécrite depuis cinq siècles sur les tombes d'innombrables tribus.'

Cet homme, dont le corps est enduit de roucou, une peinture corporelle, se tient au milieu de bananiers dans le jardin de la communauté.

Cet homme, dont le corps est enduit de roucou, une peinture corporelle, se tient au milieu de bananiers dans le jardin de la communauté.
© Gleison Miranda/FUNAI/Survival


Des hommes recouverts de peintures corporelles rouge et noire observent l

Des hommes recouverts de peintures corporelles rouge et noire observent l'avion du gouvernement brésilien.
© Gleison Miranda/FUNAI/Survival


 




Note aux rédactions

Ces images peuvent être reproduites à condition de mentionner le lien suivant : http://www.uncontactedtribes.org/photosbresil. Pour les photos en haute résolution, contacter sb@survivalfrance.org.